Faits marquants


Fin d’exploitation pour le détecteur V0 de ALICE

Après 10 ans de fonctionnement, le détecteur V0 de l’expérience ALICE a été définitivement éteint lors de la fin du Run2 du LHC. Ce détecteur a été un détecteur indispensable à la recherche du plasma quark-gluon.

ALICE (A Large Ion Collider Experiment) est une expérience d’ions lourds installé sur l’anneau du Grand collisionneur de hadrons (LHC) au CERN, près de Genève. Elle a été conçue pour étudier les propriétés physiques de la matière soumise à l’interaction forte, à des densités d’énergie extrêmes auxquelles se forme une phase de la matière appelée plasma quarks-gluons, un état de la matière qui aurait existé juste après le Big Bang.

Le détecteur V0 est un ensemble de deux hodoscopes de scintillateurs placé de part et d’autre du point d’interaction permettant de fournir le trigger de plus bas niveau à l’ensemble des autres détecteurs. Il a donc été durant toutes ces années le détecteur indispensable à l’ensemble de l’expérience.

L’efficacité opérationnelle du détecteur V0 sur toute cette période fut exceptionnelle avec une seule indisponibilité de quelques heures seulement sur plus de 10 ans d’exploitation. Souhaitons au MFT, son successeur, une aussi belle histoire.

En savoir plus
Publié le 18 février 2019