Faits marquants


L’eau surfondue s’écoule deux fois plus vite à forte densité

L’eau surfondue est de l’eau qui demeure liquide à une température inférieure au point de fusion de la glace. La mesure extrêmement délicate de sa viscosité a pu être réalisée, révélant que la pression peut réduire la viscosité de près de moitié. Ce résultat surprenant témoigne de l’effondrement progressif du réseau des liaisons hydrogène dans l’eau.

Alors qu’habituellement une augmentation de pression augmente les effets de viscosité et ralentit les écoulements, c’est l’effet inverse qui se produit dans l’eau. Cette anomalie, peu marquée à température ambiante, devient spectaculaire dans l’eau surfondue.

L’eau liquide surfondue est de l’eau qui demeure liquide à une température inférieure au point de fusion de la glace, comme par exemple les gouttes d’une pluie verglaçante. La connaissance des propriétés de l’eau surfondue est importante pour départager différentes théories de la structure de l’eau. Cependant, l’eau surfondue peut cristalliser à tout moment, ce qui rend toute mesure particulièrement délicate.

Des physiciens de l’Institut Lumière Matière sont parvenus à mesurer la viscosité de l’eau pour des températures descendant jusqu’à -29 °C et des pressions montant jusqu’à 3000 atmosphères, révélant que la pression peut réduire la viscosité de près de moitié !
 
Publié le 11 octobre 2017