En direct des labos - Institut Lumière Matière

Flux RSS de l'Institut Lumière Matière : les dernières actualités


  • 2017-06-08_Trichard_Ablatom
    16 juin 2017

    ABLATOM : une nouvelle spin-off de l'iLM

    Florian Trichard Docteur en chimie analytique, en collaboration avec Vincent Motto-Ros, enseignant chercheur à l'iLM (équipe spectrobio), a créé ABLATOM, jeune entreprise innovante : du spectre à l’image multi-élémentaire.

     

    ABLATOM : a new spin off of iLM

    Florian Trichard PhD in analytical chemistry, in collaboration with Vincent Motto-Ros, Maître de Conférence at iLM (team Spectrobio) has founded ABLATOM, a young innovative company: from spectrum to multi-elemental image.

    L’analyse et l’imagerie de la composition chimique d’un matériau joue un rôle essentiel dans le contrôle de la qualité des produits, dans la connaissance d’un produit de base (minerai, pétrole brut, etc.), dans l’amélioration des performances ou le développement d’un produit transformé, dans l’aide au diagnostic biomédical ou bien encore dans la recherche fondamentale.

    Créée en 2017 par Florian TRICHARD, Docteur en chimie analytique spécialisé en spectroscopie LIBS (Laser-Induced Breakdown Spectroscopy) depuis plus de 7 ans, et Vincent MOTTO-ROS, enseignant-chercheur de l’Institut Lumière Matière, ABLATOM est une jeune entreprise innovante proposant ses services et son expertise pour réaliser l’analyse et l’imagerie multi-élémentaire de vos matériaux. ABLATOM propose également des études de faisabilité techniques et des développements de méthodes d’analyse spécifique par LIBS permettant à nos clients d’appréhender notre technologie et de l’adapter au mieux en fonction du besoin et de la problématique analytique.

    Forte de son partenariat avec l’Institut Lumière Matière de Lyon, la société ABLATOM dispose d’une technologie LIBS unique et performante, protégée par deux brevets technologiques, ainsi qu’une expertise de près de 10 ans dans son développement et son application dans divers domaines (biomédical, industrie, géologie, etc.).​


    Contact :

    Bâtiment Kastler Domaine scientifique de la Doua 10 rue Ada Byron 69 622 VILLEURBANNE CEDEX France

    Phone : +33 (0) 6 03 58 61 04

    contact@ablatom.com

    www.ablatom.com

    Un projet récompensé :  ABLATOM est lauréat du start-up business challenge du MICM 2017 Matériaux Innovants & Chimie des Matériaux de Bordeaux .

    The analysis and imaging of the chemical composition of materials have an essential role in the quality control of products, in the knowledge basic products (core, crude oil, etc.), for improving the performance or development transformed products, in assisting the biomedical diagnosis or for basic and translational research.

    ABLATOM was founded in 2017 by Florian TRICHARD, PhD in analytical chemistry with an experience of more than 7 years of Laser-Induced Breakdown Spectroscopy (LIBS), and Vincent MOTTO-ROS, associate professor at the Light and Matter Institute (Lyon-France). ABLATOM is a young innovative company offering services and expertise to perform the analysis and multi-elemental imaging of your materials. ABLATOM also offers technical feasibility studies and the development of specific LIBS analysis methods enabling our clients to customize our LIBS technology services to suit their needs and solve their analytical issue.

    Thanks to a partnership with the Light and Matter Institute of Lyon, ABLATOM works with a unique and efficient LIBS technology based on two technological patents. ABLATOM also possesses a 10-year expertise in the development of LIBS multi-elemental imaging and its application in various fields (biomedical, industry, geology, etc.)

     

    Contact :

    Bâtiment Kastler Domaine scientifique de la Doua 10 rue Ada Byron 69 622 VILLEURBANNE CEDEX France

    Phone : +33 (0) 6 03 58 61 04

    contact@ablatom.com

    www.ablatom.com

    An awarded project : ABLATOM was awarded the MICM start-up business challenge in Bordeaux (Innovative materials & Chemistry of Materials)

    16/06/2017

  • 2017-05-17_Leocmach_SoftMatter
    17 mai 2017

    Des polymères à la queue-leu-leu

    Mathieu Leocmach (equipe Liquides et Interfaces), en collaboration avec des collègues de l'ENS de Lyon, a publié un article intitulé "Ion pairing controls rheological properties of “processionary” polyelectrolyte hydrogels" dans la revue Soft Matter. Cet article a été selectionné comme Highlight par l'INP du CNRS.

    Polymers in procession to make injectable gels

    Mathieu Leocmach (team Liquids and Interfaces), with colleagues from ENS Lyon, has published an article entitled"Ion pairing controls rheological properties of “processionary” polyelectrolyte hydrogels" in the journal Soft Matter. This article was selected for a Highlight by INP at CNRS.

    Les hydrogels polymériques sont utilisés dans le domaine biomédical comme matrices résorbables pour la régénérescence tissulaire. Pour être utilisé in vivo, un gel solide doit être implanté lors d’une intervention chirurgicale. Plus pratique, un gel physique peut être implanté par simple injection, grâce à son comportement de fluide à seuil. Solide dans la seringue, le gel s'écoule à travers l'aiguille avant de redevenir solide une fois intégré à l’organisme. Dans ce cadre, il est important de pouvoir contrôler des propriétés mécaniques du gel, en particulier son seuil d’écoulement. Les auteurs ont développé de tels gels physique à base de courtes chaînes de polymère dont la tête a une charge opposée à celle répétée le long du corps. Les têtes s'associent aux corps, formant ainsi des files processionnaires à la manière des chenilles du même nom. En contrôlant la longueur des processions (de une à 800 chaînes) les propriétés du matériau varient sur trois ordres de grandeur.
    Polymer hydrogels have found biomedical use as resorbable scaffold for tissue regeneration. However to be used in vivo a solid gel has to be surgically implanted. By contrast a physical gel can be implanted by injection, thanks to its yield stress fluid behavior. Solid in the syringe, the gel flows in the needle and reverts to solid one in the body. In this context, control of the mechanical properties of the gel, in particular its yield stress, is very important. The authors have developed such physical gels based on short polymer chains where the head bears a charge opposite to the repeated unit of the body. Heads bound to bodies, and chains self-assemble in single file like pine processionary caterpillars. Controlling the length of the processions (from a single chain to 800) the properties of the material vary over three orders of magnitude.

    17/05/2017

  • 2017-04-26_Antoine_JPCLetters
    26 avril 2017

    Au10SG10 : Le Seigneur des Anneaux !

    Au10SG10: The Lord of the Rings !

    F. Bertorelle, I. Russier-Antoine, C. Comby-Zerbino, A. Bensalah-Ledoux, S. Guy, P. Dugourd, P.-F. Brevet, & R. Antoine (Equipe SpectroBio, ONLI & MNPteam SpectroBio, ONLI & MNP ) ont publié un article intitulé have published an article entitled"Au10(SG)10: a chiral gold catenane nanocluster with zero confined electrons. optical properties and first-principles theoretical analysis" dans la revuein the journal J. Phys. Chem Lett..

    Depuis une dizaine année, on assiste à une course effrénée consacrée à produire des petits agrégats métalliques protégés par des ligands thiolés avec une stœchiométrie précise en utilisant des méthodes de synthèse chimique innovante de type « one-pot-one-size ». A l’ILM, cette stratégie est appliquée aux agrégats d’or et d’argent en utilisant le glutathion (SG, petit peptide soufré) comme ligand et des synthèses innovantes ont permis de produire Au15, Ag15, Au25, Ag29 et Ag31 en grande quantité.
    Dans cet article, un nouvel agrégat: Au10SG10 a été produit avec une extrême pureté et en grande quantité. En utilisant un arsenal d’outils de caractérisation : spectrométrie de masse, gel électrophorèse, RMN, diffraction des rayons en poudre, la structure de ce nouvel agrégat montre qu’il est formé de deux anneaux d’or entrelacés (voir figure). Cette structure dite « catenane » présente des propriétés optiques remarquables notamment en dichroïsme circulaire et génération de deuxième harmonique. Cet agrégat s'est déjà révélé prometteur en tant que nouvelle classe de radio-sensibilisateurs pour la radiothérapie cancéreuse et pourrait grâce à ses propriétés optiques remarquables devenir un nouvel agent de contraste en théragnostique.
    Over the last ten years, there has been a fierce competition dedicated to producing small metal clusters protected by thiolated ligands with atomic precision using innovative "one-pot-one-size" synthesis methods. At the ILM, this strategy is applied to gold and silver nanoclusters using glutathione (SG, small sulfur peptide) as a ligand, and innovative syntheses have produced gram-scale Au15, Ag15, Au25, Ag29 and Ag31 nanoclusters.
    In this article, a new cluster: Au10SG10 was produced with extreme purity and in large quantities. Using an arsenal of characterization tools: mass spectrometry, electrophoresis gel, NMR, powdered X-ray diffraction, the structure of this new aggregate shows that it is formed of two interlaced gold rings (see figure). This structure, coined “catenane” structure has remarkable optical properties in particular in circular dichroism and second harmonic generation. This aggregate has already proved promising as a new class of radio-sensitizers for cancer radiotherapy and could, thanks to its remarkable optical properties, become a new contrast agent in theranostics.

    26/04/2017

  • 2017-04-17_Caupin_PNAS
    14 avril 2017

    Plus on est, mieux ça coule !

    The more, the swifter!

    Lokendra P. Singh, Bruno Issenmann & Frédéric Caupin (Equipe Liquides et Interfacesteam Liquids and Interfaces ) ont publié un article intitulé have published an article entitled"Pressure dependence of viscosity in supercooled water and a unified approach for thermodynamic and dynamic anomalies of water" dans la revuein the journal Proceedings of National Academy of Sciences USA.

    Quiconque se déplace aux heures de pointe sait que plus dense est la foule, plus lent est le mouvement. Les liquides suivent cette loi, sauf l'eau froide : sous pression l'eau devient plus dense, mais sa viscosité diminue ! Cet effet, dû à la rupture progressive des liaisons hydrogène dans l'eau, s’amplifie quand la température diminue. On s’attend donc à un effet encore plus marqué pour l'eau surfondue, qui reste liquide au-dessous du point de fusion de la glace. Pourtant, aucune donnée n'était jusqu'ici disponible dans ces conditions extrêmes. Les auteurs ont construit un appareil qui leur a permis de mesurer la viscosité de l’eau jusqu'à -29°C et 3000 atmosphères, révélant que la pression peut réduire la viscosité de près de moitié ! Ils proposent l’extension d’un modèle qui traite l'eau comme un mélange de deux espèces dont la proportion varie avec la température et la pression. Le nouveau modèle fournit une explication simple, quantitative et unificatrice des anomalies thermodynamiques et dynamiques de l’eau. Commuting during rush hours teaches us that the denser the crowd, the slower the motion. Liquids follow this law, except cold water: increasing pressure makes water denser, but decreases its viscosity! This effect, due to the progressive breaking of the hydrogen bonds in water, gets more pronounced upon cooling. Dramatic effects of pressure on viscosity are thus expected in supercooled water, still liquid below the melting point of ice. Yet, no data was hitherto available under these extreme conditions. The authors have built an apparatus which allowed them to measure viscosity down to -29°C and up to 3000 atmospheres, revealing that pressure can reduce viscosity by nearly one half! They propose to extend a model that treats water as a mixture of two species, the proportion of which varies with temperature and pressure. The new model provides a simple, quantitative, and unifying explanation of the thermodynamic and dynamic anomalies of water.

    14/04/2017